Immeuble Clarté

1930, Genève - SUISSE

L’Immeuble Clarté est un immeuble locatif de 9 étages avec 50 appartements regroupés autour de deux cages d’escalier.

Il présente, de l’extérieur, deux façades opposées entièrement vitrées, constituées de vitrages doubles, de fenêtres coulissantes, de portes vitrées et d’éléments en verre armé translucide. Ces pans de verre sont rythmés par trois galeries extérieures. Ces galeries en planches de bois jouent le rôle de brise-soleil. Les niveaux possèdent des appartements aux typologies variées (duplex, plain-pied, studios et terrasses). La disposition décalée des galeries sur les deux façades a été conçue au profit des grands duplex qui bénéficient ainsi d’une galerie à chaque étage. La toiture a été formée de deux terrasses successives comprises dans le gabarit. Au plain-pied, les deux entrées sont composées d’une porte centrale vitrée, surmontées d’un pan de briques de verre. Les entrées donnent chacune sur un grand hall. La façade sud abrite des garages au plain-pied.

Toute la structure de l’Immeuble Clarté repose sur des piliers, libérant ainsi les façades et murs intérieurs de toute fonction portante et accordant une grande liberté dans l’agencement des appartements. Les services communs ont été concentrés au plain-pied. Les deux parties de l’immeuble sont ainsi pourvus d’une chaufferie centrale, de nombreuses caves, d’une dizaine de garages, de garages à vélos, etc. Les deux cages d’escalier sont éclairées par une toiture voûtée en dalles de verre translucide et pourvue d’un ascenseur.

Du premier au sixième étage inclus, les deux parties de l’immeuble présentent la même distribution de cellules d’habitation, mais leur disposition est inversée d’une entrée à l’autre.
Pour ce qui concerne l’aménagement des appartements, Le Corbusier avait créé une sélection de papiers peints Salubra mise à la disposition des locataires. Chacun était donc libre de choisir sa couleur dans la gamme proposée. Dans le même ordre d’idées, Edmond Wanner imposa aux locataires un modèle unique de rideaux. Ces diverses prescriptions assuraient ainsi l’unité des façades. Aucun programme d’ameublement n’avait toutefois été formulé, seuls des armoires et les éléments de cuisine, des salles de bains et des sanitaires furent imposés. La polychromie dans les appartements se réduit à deux couleurs : la couleur brun foncé et le bleu clair. Cette utilisation étudiée des couleurs a pour fonction d’affirmer des plans, de constituer la volumétrie de l’espace, corrigeant ou prolongeant la lumière.

Œuvre d’avant-garde, l’immeuble Clarté constitue un emblème du mouvement moderne, introduisant ce mouvement à Genève, ville alors marquée par l’installation sur son territoire d’organisations internationales, dont la Société des Nations. Introduisant les éléments d’une esthétique nouvelle, caractérisée notamment par des façades de fer et de verre, ainsi que par les lignes horizontales de vastes balcons rapportés, l’immeuble Clarté fut l’occasion pour Le Corbusier d’exprimer le concept des « cinq points » : pilotis, toiture terrasse, plan libre, façade libre et fenêtre en bandeau.
L’immeuble fait l’objet d’un classement au titre de monument historique depuis 1986.

 Texte : Gilles Ragot
Crédit photographies : Boissonnas,Merlini
© FLC/ADAGP, 2014

 

Clarté Building

1930, Geneva - SWITZERLAND

The Clarté Building is a 9-storey apartment building with 50 apartments grouped around two stairwells.

It has, from the outside, two opposite facades entirely glazed, consisting of double glazing, sliding windows, glass doors and elements in translucent reinforced glass. These sections of glass are punctuated by three outer galleries. These wooden plank galleries act as sunscreens. The levels have apartments of various typologies (duplex, single storey, studios and terraces). The offset layout of the galleries on both façades has been designed for the benefit of large duplexes which benefit from a gallery on each floor. The roof was formed of two successive terraces included in the template. On the ground floor, the two entrances are composed of a central glazed door, surmounted by a pan of glass bricks. The entrances each give onto a large hall. The south facade houses garages on one level.

The entire structure of the Clarté Building rests on pillars, thus freeing the facades and interior walls of any load-bearing function and granting a great freedom in the arrangement of the apartments. Common services have been concentrated on the ground floor. The two parts of the building are equipped with a central boiler room, many cellars, ten garages, bicycle garages, etc. The two stairwells are lit by a vaulted roof made of translucent glass tiles which is equipped with an elevator.

From the first to sixth floors included, both parts of the building have the same distribution of living cells, but their layout is reversed from one entrance to the other.
As for the layout of the apartments, Le Corbusier created a selection of Salubra wallpapers available to tenants. Everyone was free to choose their color in the proposed range. In the same vein, Edmond Wanner imposed on tenants a unique pattern of curtains. These various prescriptions thus ensured the unity of the facades. However, no furniture program had been formulated, only cupboards and kitchen elements, bathrooms and toilets were imposed. The polychromy in the apartments is reduced to two colors: the dark brown color and the light blue. This studied use of colors has the function of affirming plans, of constituting the volumetry of space, correcting or prolonging the light.

As a pioneering work, the Clarté Building is an emblem of the modern movement, introducing this movement to Geneva, a city then marked by the installation on its territory of international organizations, including the League of Nations. Introducing the elements of a new aesthetic, characterized in particular by iron and glass facades, as well as by the horizontal lines of vast balconies reported, the Clarté Building was an opportunity for Le Corbusier to express the concept of "five points ": pilings, roof terrace, free plan, free facade and blindfold window.
The building has been classified as a historic monument since 1986.

Text: Gilles Ragot
Photo credits: Boissonnas, Merlini
© FLC/ADAGP, 2014

 

 

PhotoPhoto

 

 

INFOS PRATIQUES/Practical information

Immeuble Clarté
2 et 4, rue Saint-Laurent
Genève

Non visitable/Private, not open to the visits