Unité d'Habitation, Rezé

1952, Rezé - FRANCE

Le projet est né d’une commande portée par la maison familiale, coopérative d’habitants regroupant des ouvriers et contremaîtres attachés aux ateliers du port. Le financement, assuré par les H.L.M., obligeait donc à l'économie la plus stricte.

L'Unité d'Habitation de Nantes-Rezé bénéficie de l'expérience acquise à Marseille. Semblable dans ses principes, elle est différente dans ses modes d'exécution et par certaines nouveautés. Son plancher artificiel est formé de travées de quatre poteaux et non plus de deux. Ceci peut comporter une perte en plasticité ou en élégance, mais cette solution n'implique aucune déchéance. Les services communs, prévus à mi-hauteur de l'immeuble, ont dû être annulés faute de budget.

La construction est en béton précontraint. Pas d'ossature proprement dite et le système "Bouteilles-Bouteiller", évoqué à l'occasion de l'Unité Michelet à Marseille, est remplacé par un système de "Boîte à chaussures", ce qui signifie que chaque appartement est une boîte de béton précontraint posée sur celle du dessous et à côté de ses voisines. Indépendantes les unes des autres, les cellules ne sont séparées que de quelques centimètres. Deux bandes de plomb sont intercalées entre les boîtes inférieures supérieures.

De l’Unité de Marseille a été conservé et amélioré le pan de verre, devenant ici le quatrième mur de la pièce.

 

Housing Unit, Rezé
1952, Rezé - FRANCE

The project was born from an order carried by the family house, cooperative of inhabitants gathering workers and foremen attached to the workshops of the port. The financing, ensured by the H.L.M., therefore obliged the strictest economy.

The Housing Unit of Nantes-Rezé benefits from the experience gained in Marseille. Similar in its principles, it is different in its ways of execution and by some novelties. Its artificial floor consists of spans of four poles and no longer two. This may involve a loss of plasticity or elegance, but this solution does not imply degradation. The common services, planned halfway up the building, had to be canceled for lack of budget.

The construction is made of prestressed concrete. There is no proper skeleton and the system "Bouteilles-Bouteiller", evoked on the occasion of the Michelet Unit in Marseille, is replaced by a system of "Shoe Box", which means that each apartment is a box of prestressed concrete placed on the one below and next to its neighbors. Independent of each other, the cells are only a few centimeters apart. Two lead strips are interposed between the upper lower boxes.

From the Housing Unit of Marseille, the pan of glass has been preserved and improved, becoming here the fourth wall of the room.

 

photophoto  photophotophoto

 

INFOS PRATIQUES/Practical information

Boulevard Le Corbusier
44400 Rezé
Contact : tél. + 33 (0)2 40 84 43 60
ou à mediation-patrimoine@mairie-reze.fr
Sites : http://www.maisonradieuse.org/visiter/visiter.html, https://www.reze.fr/pratique/culture/visiter-maison-radieuse/
Visitable sur réservation uniquement/can be visited only on reservation

 Carte